J 25 à J 27– de Novossibirsk à Taïchet

Vendredi 29 juin – de Novossibirsk à Tomsk

Ce matin nous traversons une partie Novossibirsk dans la circulation avec les russes qui vont travailler. Nous passons sur un pont au-dessus de l’Ob. Plus tard, nous retrouvons la route M53. En arrivant à Tomsk nous passons sur le fleuve Tom qui se jette dans l’Ob à 60 km de là.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous déjeunons une fois arrivés au point d’étape vers 13:15, car cet-après-midi nous visitons tous ensemble la ville de Tomsk. Les derniers équipages arrivent peu avant 15:00.

Tous les baroudeurs se retrouvent dans un autocar avec Mickaël pour guide. Nous découvrons dans la ville de Tomsk, des anciennes maisons en bois aux entourages de fenêtres ouvragés, sculptés. On croirait de la dentelle. Puis nous nous dirigeons à pied jusqu’à la colline de la Résurrection.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est sur cette colline que la ville de Tomsk a été fondée en 1604. Une grande toile représente le plan de la ville à l’époque de son édification. A côté se trouve le musée de l’Histoire de la ville auprès duquel reste une tour en bois. Dans le jardin du musée nous sommes entourés de papillons blancs et profitons de les photographier posés sur des pivoines odorantes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous visitons un peu plus loin l’église orthodoxe dont le clocher supporte une énorme cloche. Dans le jardin nous sommes surpris de trouver des fonds baptismaux et une dame âgée qui entretient les plates-bandes. Mickaël nous explique que ce sont les babouchka (grands-mères) qui entretiennent le jardin de l’église.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis nous rentrons sur notre parking d’hôtel, avant le briefing pour l’étape de demain (580 km).

Samedi 30 juin – de Tomsk à Krasnoïarsk

Aujourd’hui nous partons plus tôt, car l’étape est longue et nous allons rencontrer une trentaine de kilomètres de piste. Tous les baroudeurs se sont levés aux aurores.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une grosse pluie s’abat sur la route alors que nous sommes partis depuis plus d’une heure. Tant mieux ! Cela nous évite la poussière sur la piste que nous empruntons derrière un camion. Nous suivons le camion et faisons des zigzags à sa suite pour éviter les ornières et les gros nids de poule ou nid d’autruche, au choix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De temps en temps nous traversons des villages. De quoi vivent ces gens si loin de tout ?

A l’heure du déjeuner, nous nous arrêtons dans un « routier » en compagnie de Myriam et Armand. Après un café/thé pris ensemble chaque équipage reprend la route. Nous en avons encore autant à parcourir. Plus tard dans l’après-midi, nous retrouvons Marc et Suzanne à une station services pour faire le plein. Il nous reste une petite centaine de kilomètres à « avaler ».

Bien contents d’arriver à Krasnoïarsk, sur le parking d’un hôtel qui donne sur l’Ienisseï. Ce fleuve de 3354 km prend sa source en Mongolie et coule vers le nord en arrosant la Sibérie orientale jusqu’à la mer de Kara.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Régis s’est aperçu aujourd’hui que les batteries ne se rechargeaient pas. Jean-Yves le mécanicien du périple se penche ce soir sur le moteur du camping-car et fait des tests. Il semblerait que l’alternateur ne fonctionne plus suffisamment… Le véhicule a bientôt 100.000 km et avec la chaleur de la journée, cela semble être l’explication. Nous devrons attendre mardi après-midi lors de notre arrivée à Irkoutsk pour aller chez un concessionnaire Mercedes-Benz, et envisager une réparation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce soir, nous assistons, un peu trop tard, au coucher de soleil sur l’Ienisseï.

Dimanche 1er juillet – de Krasnoïarsk à Taïchet

Aujourd’hui nous partons avant 8:00. Pour l’instant et pour « économiser » la batterie, nous roulons avec les veilleuses, au lieu des codes, et sans la climatisation. Mais derrière le pare-brise, il commence à faire bien chaud au soleil. Nous roulons déjà depuis une heure et la température extérieure est de 24°. Le paysage change. Un peu plus vallonné, moins de bouleaux et plus de grands sapins.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme préconisé sur la feuille de route, nous sommes passés par le centre de Kansk et avons vu le fleuve Kan et à l’extrémité du pont une jolie porte de la ville.

A l’heure de déjeuner quand nous nous arrêtons il y a 29° à l’extérieur et au moins autant à l’intérieur. Les jours précédents j’avais tendance à avoir les pieds gelés avec la clim. Aujourd’hui, je sens mes pieds gonfler au fil des heures qui passent. Pendant notre repas, Martine et Aldar arrivent suivis de près par Catherine et Daniel. Ils se jettent tous les quatre sur les morceaux de pain que nous avons sur notre table. Il faut dire que ce pain, fabriqué par la « restauratrice », est appétissant et excellent. Tant pis pour Régis, le « mangeur de pain, qui espérait en emporter…

Cet après-midi, la température extérieure dépasse 30°, toujours sans clim. (ordre de Jean-Yves) pour tester l’alternateur, il y a 34° à l’intérieur. Nous roulons avec les vitres ouvertes et les cheveux au vent…

Et le compteur passe les 100.000 km peu de temps avant d’arriver à Taïchet.

 

Nous arrivons sur une base de plein air qui accueille habituellement des enfants. La responsable me sert dans ses bras comme si nous ne nous étions pas vues depuis longtemps… Quelques minutes plus tard je donne à ses filles des petites Tours Eiffel et des stylos. Elle m’en demande aussi pour elle. Alors, j’en profite pour faire une photo avec elles trois.

 

Ce soir,  nous avançons nos montres d’une heure, pour la dernière fois, et ce, jusqu’au 13 août. Soit 6 heures de décalage avec la France.

Nous profitons d’être à la campagne pour faire un grand pique-nique et même en fin de soirée Jean-François et Monique dansent entre deux camping-cars.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 commentaires sur « J 25 à J 27– de Novossibirsk à Taïchet »

  1. Ouh la la quel voyage riche a tous points de vue Béa tu fais un boulot monstre et je crois que tu vas pouvoir en faire un livre ! Je vois aussi que tu vis à fond cette aventure bise et à bientôt mtb

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s