J 18 – Ekaterinbourg

Vendredi 22 juin

Partis à 9:00 en autocar, pour un tour de ville, Ekaterina, notre guide nous raconte l’histoire de sa ville fondée en 1723 en l’honneur de la Reine Catherine épouse de Pierre le Grand. C’est la capitale administrative de l’Oural et la 4e ville de Russie après Moscou, Saint-Pétersbourg et Novossibirsk. C’est la 1e ville de Sibérie, en Asie, et elle compte 500.000 habitants. C’est aussi un centre éducatif, scientifique et sportif important.

Il y a 200.000 étudiants répartis dans 40 établissements d’enseignement supérieur, dont 85.000 à l’université fédérale de l’Oural. La ville est réputée pour ses équipes féminines de basket et de volley. Elle organise aussi des tournois internationaux.

Mais c’est aussi la 2e ville après Moscou pour ses gratte-ciel. Des architectes parisiens ont participé à leur construction.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous faisons une première halte sur une terrasse donnant accès au Musée Boris Eltsine, proche du siège du gouvernement et face à la plus haute tour de la ville (211 m). Aldar nous montre à l’intérieur du Musée la voiture de Boris Eltsine.

Puis nous repartons et passons devant l’hôtel de ville, l’opéra sur la Place de la « Commune de Paris », l’Université de l’Oural à l’extrémité de l’avenue Lénine et l’état-major de l’Armée russe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ekaterina nous parle du Mémorial de la « Tulipe Noire » qui commémore tous les morts au combat postérieurement à la deuxième guerre mondiale. Une sculpture représente un soldat assis qui pleure ses copains d’armes et des colonnes de marbre portent les noms de ceux qui sont tombés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une deuxième halte et nous descendons voir la source chaude qui coule dans le canal et nous touchons la rhodonite qui favorise l’endurance et la confiance en soi. La Sibérie exploite aussi des gisements d’or, d’émeraude, de citrine, de quartz, de serpentine.

Puis nous nous rendons au Mémorial de la deuxième guerre mondiale et ensuite à la frontière entre l’Europe et l’Asie. Nous y découvrons des pierres venues des extrémités orientale et occidentale pour symboliser le rapprochement des continents, mais aussi des rubans porte-bonheur. Pour ce site, la Chine a offert une fleur de kapok et la France un coq. Aussi, nous avons la surprise qu’Aldar, notre accompagnateur, nous offre un verre de « champagne » russe et des chocolats pour fêter notre passage à la frontière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après déjeuner nous allons à pied jusqu’à la Cathédrale Sur-Le-Sang-Versé. Devant la cathédrale une sculpture représente un couple pour symboliser la famille. Chaque année, le 8 juillet a lieu la fête de la famille, et les couples mariés depuis 50 et plus sont mis à l’honneur. La Cathédrale a été érigée en souvenir du massacre de la famille impériale dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis en autocar, nous repartons jusqu’au monastère consacré à la famille Romanov, à quelques kilomètres d’Ekaterinbourg. Nous y visitons la Cathédrale Saint-Nicolas, et découvrons le lieu où les corps de la famille impériale ont été brûlés et sur lequel une croix est érigée.

Retour au parking de l’hôtel où les camping-cars sont stationnés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s